Notre métier

Compagnie Financière Tradition est un des leaders des IDB (Inter Dealer Broker) sur le marché international. Présent dans 30 pays, le Groupe emploie plus de 2 400 personnes dans le monde et fournit des services d’intermédiation sur une vaste gamme de produits financiers (marchés monétaires, marchés obligataires, produits dérivés de taux, de change et de crédit, actions, dérivés actions, marchés à terme de taux et sur indices) et non financiers (énergie, environnement, métaux précieux). Compagnie Financière Tradition SA est cotée au SIX Swiss Exchange (CFT). Le groupe apporte ses services aux institutions financières et autres traders professionnels sur les marchés de capitaux. Face à l’évolution réglementaire observée depuis quelques années et dans le prolongement logique de ses services de courtage à la voix, le groupe accélère le développement de son offre de services de courtage électronique par le biais de sa technologie propriétaire hybride et le lancement de diverses plateformes.

L’activité de l’exercice 2020 s’est déroulée dans un contexte de crise sanitaire découlant du COVID-19 avec de fortes divergences d’une période à l’autre. En effet, après un premier semestre en forte progression avec une volatilité exacerbée sur les marchés financiers et une augmentation notable des volumes d’activité, notamment lors du mois de mars, le Groupe a par la suite constaté un recul de son activité lors des mois d’été, et plus particulièrement au cours du mois d’août. Un regain d’activité était constaté à partir des mois de novembre et décembre, la perspective des élections américaines n’ayant pas engendré la volatilité supplémentaire pouvant être attendue.

Ainsi, le chiffre d’affaires consolidé publié (IFRS) s’élève à CHF 903,0 millions contre CHF 924,0 millions en 2019, toutefois en hausse de 3,4 % à cours de change constants.

Le résultat d’exploitation publié s’établit à CHF 84,1 millions contre CHF 65,5 millions en 2019, soit une hausse de 35,9 % à taux de change constants pour une marge d’exploitation de 9,3 % contre 7,1 % pour l’exercice précédent.

Le résultat avant impôt s’élève à CHF 86,9 millions contre CHF 72,4 millions en 2019. La charge fiscale du Groupe atteint un montant CHF 12,3 millions contre CHF 8,1 millions en 2019 pour un taux d’imposition effectif de 18 % contre 15 % en 2019 qui bénéficiait de la reconnaissance de pertes fiscales aux Etats-Unis.

Ainsi, le résultat net consolidé ressort à CHF 74,6 millions contre CHF 64,3 millions en 2019 pour un résultat net part du Groupe de CHF 70,9 millions contre CHF 60,4 millions en 2019, en hausse de 24,4 % à taux de change constants.